10 avril 2006

Notre petite fée de la com ...


Le jeudi sur la course avec Omar à gauche et Béa à droite.
Merci à Laurence qui a organisé la communication et qui s'est occupée de la logistique de l'équipe. Du super dîner croisière sur la Seine à la réservation de nos chambres à Barbizon en passant par la fabrication des maillots et des coeurs très appréciés sur la course, ... elle s'est démennée pour nous faciliter la vie. Elle est venue au prologue et également le jeudi sur la course pour nous encourager. Elle a ainsi découvert la France profonde et son manque de stations services ...

04 avril 2006

On a gagné ...


Superbe victoire de l'équipe "Groupe Dassault" pour les 20 ans de la course du coeur.
Le combat a été incertain jusqu'au bout car nous avions affaire à une superbe équipe SNCF avec notamment deux très grands champions : Cyril Neveu et Gilles Reboul. En finissant le dernier jour à 11 coureurs nous n'étions pas sûrs de pouvoir gagner. Le combat a été superbe et la sportivité de toutes les équipes a été remarquable.
Un carton plein pour le Groupe Dassault qui remporte le classement général des entreprises, la seconde place du classement par points et la seconde place du challenge de la communication interne.

Victoire de groupe ... pour le Groupe


Toute l'équipe pose avec Serge Dassault et sa fille Marie-Hélène Habert en compagnie de Bruno Revellin-Falcoz (VP de Dassault Aviation) et Benoît Habert (Directeur Général Adjoint du Groupe Dassault).

L'équipe dédie sa victoire à Serge Dassault et à Marie-Hélène Habert sa fille qui fêtent tous les deux aujourd'hui 4 avril leurs anniversaires.
Serge Dassault, venu au Champ de Mars pour le départ, a été impressionné par le côté physique de l'épreuve. Il a donné une superbe impulsion à l'équipe en se félicitant de l'implication de ses salariés pour la cause du don d'organes.
L'équipe est très sensible aux encouragements apportés sur la route de la course chaque année par Marie-Hélène et Benoît Habert. Cette année encore ils sont venus partager un repas avec l'équipe le deuxième jour de course.

Les jeunes ...


Bravo aux jeunes loups de moins de 30 ans qui ont montré leurs dents sur cette course. Ils ont aligné des perfs incroyables :
  • François impérial dans ses courses en ligne aliant fairplay et performance malgré une très forte opposition de la SNCF et de GDF
  • Cyril avec sa magnifique foulée dans le super marathon volant ... volait
  • Matthieu joker infatigable se battant sur tous les coups ...

Nos féminines ...


Pour ses 20 ans la course n'a pas épargné les féminines. Les distances étaient copieuses et les profils étaient pentus ... Nos féminines ont fait 80km en 4 jours et 4 nuits ... Elles ont été remarquables dans les relais du crépuscule et elles ont tout donné dans la dernière montée à Courchevel. Elles ont été supportées par tous les hommes de l'équipe qui les encourageaient des véhicules aux cris de Allez Béa, ... Allez Milie, ...
La victoire finale leur revient en grande partie car elles n'ont rien cédé sur les mecs ... Bravo nos féminines vous avez tenu jusqu'au bout ...

La branche "canal historique" ...


Ils sont toujours au top les anciens du "canal historique". Ils étaient là en 2001 pour la première victoire ; ils sont toujours là 6 ans après pour une nouvelle victoire. On a retrouvé avec bonheur :
  • Nos quinquas :Emile (56 ans) infatigable et qui aurait bien fait un jour de plus (à droite sur la photo) - Gilles (50 ans) qui fonçait comme un junior avant sa blessure - Patrick (57 ans) capitaine crochet avec sa ferraille dans son tibia rafistolé.
  • Nos quadras : Jean super joker toujours prêt au baroud - Albert champion du monde des lourds

L'infirmerie est pleine ...


Mat ... un joker indestructible ... ici avec HP et Dexia

La course est difficile et elle n'épargne pas les tendons et les muscles. Cette année on a fini le dernier jour à 11 coureurs. Omar, notre champion, a été victime d'une contracture dans un relais du super marathon. Gilles est contraint à s'arrêter à la suite d'un élongation. Et enfin Laurent abandonne à cause d'une tendinite du genou. Les jokers se sont donnés au maximum : Jean, malgré ses douleurs qui l'avaient obligé à lever le pied pendant le super marathon volant, est reparti de plus belle le lendemain. Matthieu a fait un énorme boulot avec un moral incroyable. Toute l'équipe s'est surpassée et nos féminines Béa et Milie n'ont pas été en reste ...

La bataille des lourds …

Albert avec le représentant de l'équipe SNCF : les 2 seuls lourds affichant tous les deux le poids de 93kg

Une des étapes "spéciales" de la course du cœur consiste à opposer entre-eux les coureurs « lourds » dans une épreuve appelée la « Course des lourds avec pesée ». La pesée effectuée juste avant l’épreuve dans la tenue de course, détermine le handicap des temps qui sera appliqué aux plus légers. Un premier constat : nos lourds deviennent anorexiques comme l’ont souligné certains observateurs. En effet, il est surprenant de voir des "pseudos" lourds qui ne pèsent que 70 à 80kg. Notre Albert, invaincu sur cette épreuve, remettait son titre en jeu … Encore une fois il est sorti vainqueur de l’épreuve. Avec 93kg sur la balance il s’était donné un peu d’avance et les plus légers n’ont pas pu le revoir avant la ligne d’arrivée. Une nouvelle victoire à son actif ... qui pèsera lourd pour notre victoire finale ...

Les supporters d'Argonay ...


Après la difficile étape du Super Marathon Volant des Cimes (SMVC) de 56km qui arrivait à Rumilly, nous étions attendus à Annecy par nos amis d'Argonay pour un pot de l'amitié. Le directeur de l'établissement Michel Bibier-Coquatrix entouré que quelques supporters inconditionnels dont la femme et la fille d'Emile (le coureur local) étaient là pour nous encourager avant d'attaquer la dernière journée de course.

Dur, dur d'être bébé ...


Traditionnellement la course du coeur comporte une étape "déguisée". Cette année, sur une idée de Monique, nous avons décidé de retomber en enfance ... Tant pis pour nos carrières, qui seront sans doute compromises dès que cette photo circulera sur l'Intranet, on a trop bien bien rigolé. Avec nos petites couches aux fesses on a séduit le jury féminin qui nous a classé 3ème de ce petit concours de déguisements.

Merci au "Club" des supporters

Cette année l'équipe a reçu un soutien sans faille de ses supporters. Ca a commencé par une mobilisation très importante sur le jeu des clics. On remercie particulièrement Eric de Mérignac qui est devenu dans l'ombre de l'équipe le 15ème homme tant il a cliqué ... Merci également à nos directeurs coureurs qui sont venus au prologue dans Paris mercredi soir : Bruno Revellin-Falcoz (VP), Jacques Pellas (Secrétaire Général), Didier Gondoin (DG technique), Alain Garcia (Président de DFS). Merci également à Vadim Feldzer (2 cdc) et Jérôme Camps qui sont venus aussi au prologue.
Merci à tous ceux qui ont déposé un message sur le livre d'or de notre blog. On a senti tous ces supporters qui nous poussaient moralement dans nos moments difficiles.






Serge Dassault encourage son équipe ...


Le 29 mars tous les coureurs se sont rendus au siège du Groupe pour y être présentés à Serge Dassault. Le président a tenu à venir les encourager par sa présence au Champ de Mars. Serge Dassault a pris la parole et son intervention a été très appréciée par les organisateurs et par toutes les équipes présentes.

La Course du Cœur revient en 2018 A vos agendas ! La 32ème édition de la Course du Coeur s'élancera de Paris le 28 mars 2018 pour une...